Prise de poids à la ménopause

Lorsque les femmes atteignent la ménopause, elles sont souvent confrontées à des changements hormonaux qui peuvent entraîner une prise de poids. Cette prise de poids peut être difficile à contrôler. On dira souvent que cela survient sans que l'on ai changé quoique ce soit ! Mais il existe des moyens de lutter contre ce phénomène.




Les changements hormonaux sont souvent à l’origine de la prise de poids à la ménopause. En effet, lorsque les ovaires cessent de fonctionner, la production d’estrogènes est fortement réduite. Or, ces hormones jouent un rôle important dans le métabolisme et la régulation du poids. Ainsi, une diminution des niveaux d’estrogènes peut entraîner une prise de poids.

De plus, la ménopause est souvent accompagnée d’autres changements physiques, tels qu’une perte de masse musculaire et une diminution de la densité osseuse. Ces changements peuvent également entraîner une prise de poids, car ils peuvent réduire le métabolisme et favoriser l’accumulation de graisse.


Il y a plusieurs facteurs qui peuvent contribuer à la prise de poids à la ménopause, notamment :

  • Les changements hormonaux : les niveaux d’œstrogènes baissent pendant la ménopause et cela peut avoir un impact sur le métabolisme des femmes, ce qui peut entraîner une prise de poids.

  • La sédentarité : les femmes ménopausées sont souvent moins actives physiquement que lorsqu’elles étaient plus jeunes, ce qui peut aussi contribuer à la prise de poids.

  • La nutrition : les femmes ménopausées ont souvent tendance à manger plus et à choisir des aliments plus riches en calories, ce qui peut aussi entraîner une prise de poids.

  • Le stress : le stress peut perturber le métabolisme et entraîner une prise de poids.

  • Les troubles du sommeil : les troubles du sommeil peuvent également perturber le métabolisme et entraîner une prise de poids.


Si vous vous demandez comment éviter la prise de poids à la ménopause, la réponse est simple : en brûlant les calories. Mais comment faire pour brûler plus de calories qu'on en brulait déjà ? On ne peut tout de même pas passer la journée à jogger !

Il faut comprendre une chose, le muscle, en tant que tissu vivant dans lequel se déroulent des activités métaboliques et endocriniennes sans fin, nécessite une dépense énergétique plus importante pour garantir le bon fonctionnement de toutes ces fonctions et réactions, d’où, on comprend que plus la masse musculaire est importante, plus la consommation calorique est importante.


La perte de poids à la ménopause est un défi et il n’y a pas de solution unique. Cependant, certaines options de traitement peuvent aider.

Le régime alimentaire est l’un des facteurs les plus importants, et il est plus facile de soustraire des calories que d'augmenter les dépenses à ce stade-ci. Il est donc important de manger une alimentation saine et équilibrée et de faire de l’exercice régulièrement.


Certains suppléments peuvent également aider, comme La DHEA dont je vous ventais les vertus dans mon dernier blog. Aussi, le Garcinia Cambogia qui va booster le métabolisme, brûler et favoriser la perte de graisse et décomposer l'excès de sucre corporel en énergie, L'acide linoléique qui favorise la décomposition des graisses tout en aidant à maintenir la masse corporelle maigre sans les calories indésirables des sources alimentaires traditionnelles, ce qui en fait un puissant supplément de brûleur de graisse sans stimulant pour les hommes et les femmes., le calcium, le magnésium et la vitamine D.


Pour commander une version homéopathique DHEA, contactez-moi !

www.damourscoaching.com


53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Page 77